Démocratie, ensemble

L’assemblée générale, réunie le 29 juin 2013 à Chartres, a débattu et voté cinq motions. L’une d’entre-elle, la motion 5, interpelle directement le fonctionnement de notre démocratie locale.

Le Congrès de Toulouse de 2003 avait adopté la réforme « Démocratie, ensemble », permettant la mise en place progressive d’une démocratie toujours plus participative, et l’installation des conseils départementaux, conseils APF de région, commissions nationales, groupes relais... tels que vous les connaissez aujourd’hui.

S’appuyant sur ces dix années de démocratie interne, les adhérents de l’association ont souhaité que cette réforme soit poursuivie et amplifiée, mais également que les liens qui unissent instances locales et nationales soient plus étroits.

Le conseil d’administration a ainsi confié la mise en place de la motion 5 à un comité (UNEDE) composé essentiellement de représentants locaux, et piloté par Jacky Decobert, représentant départemental du Val d’Oise. L’un des principaux objectifs de la mission UNEDE sera d’établir un constat, à partir des réussites ou des difficultés en matière de démocratie locale, afin de proposer au conseil d’administration divers axes d’amélioration nécessaires à la vie démocratique de l’APF.

S’ouvre aujourd’hui la première étape pour évaluer le dispositif démocratique actuel. Ainsi, jusqu’au 9 février 2014, tous les adhérents qui le souhaitent sont invités à répondre à un questionnaire en ligne, auquel vous aurez accès en suivant le lien suivant :

https://docs.google.com/forms/d/1JUOGroMNN0Bg26dITcXxvk1A4lwH0xX04akK3SLMg6Y/viewform

Les commentaires sont fermés.