Revendication-sensibilisation - Page 7

  • Sensibilisation en master urbanisme

    Le 22 novembre dernier, Gérard Tollemer et Dominique Terranova se sont rendus à l'Université de Perpignan Via Domitia, à l’occasion d’une intervention auprès d’une classe d’étudiants en Master 2 « Urbanisme, Habitat, Aménagement » à la demande d’un de leurs enseignants Issam Kharrat, lui-même architecte urbaniste, chargé du cours « composition urbaine ».

    Les étudiants, une vingtaine pour l’essentiel déjà détenteurs d’une licence en Urbanisme, Aménagement mais également en géographie, histoire ou architecture, sont en cours d’acquisition d’un diplôme de master (bac + 5) qui leur permettra d’exercer une fonction d’urbaniste dans un service ad hoc d’une collectivité, commune ou intercommunalité, un service d’Etat ou dans un cabinet privé d’architecture ou d’urbanisme.

    L’objectif de cette intervention était de tranmettre les aspects concrets de l’application de la règlementation sur l’accessibilité.

    La Loi du 11 Février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », la notion d’accessibilité universelle, le concept d’Unité de Vie ont été présentés et illustrés par la projection de plans extraits des dossiers de permis de construire soumis pour examen au service accessibilité.

    Les étudiants présents ont montré un grand intérêt pour ces sujets. De nombreuses questions et demandes de précisions (pourquoi les douches à l’italienne, les espaces de rotation…) ont été posées, illustrant le manque de « vécu » et d’expériences concrètes de jeunes gens côtoyant peu ou pas de personnes handicapées.

    D’ores et déjà, un rendez-vous fut pris pour une nouvelle intervention auprès de la prochaine promo d’étudiants. En attendant le service Access pourrait accueillir en stage de 6 mois un ou une étudiante, membre d’un groupe qui a déjà travaillé sur ces questions en faisant notamment une liste des « points noirs » de l’accessibilité au sein des locaux de l’UPVD.

  • Rencontre de nos députés

    Dans le cadre du pacte APF 2012, présentant douze items pour une meilleure prise en compte du handicap dans les politiques publiques, le Conseil départemental a adressé un courrier d'interpellation aux députés des Pyrénées Orientales en septembre dernier. 

    L’attente fut longue et les résultats bien maigrelets. Sur les quatre députés sollicités, un seul a eu la délicatesse de nous répondre et de nous inviter : Fernand Siré.

    Christiane Kherkhour, membre du CD et Frédéric Manga, directeur de la délégation étaient donc présents le 29 novembre dernier à la mairie de Saint Laurent de la Salanque pour une rencontre. L’absence fortuite de M. Siré pour raison de santé les a amenés à rencontrer Stéphane Pages, son attaché parlementaire.

    Celui-ci a approuvé chacun des douze items qui lui étaient proposés. Il nous a assuré qu’il relaierait ces informations auprès de M. Siré. Nous espérons que ce dernier sera sensible aux prochaines interpellations de l’APF sur les ressources et la décentralisation.

  • Beau succès pour la Première journée de l'accessibilité perpignanaise

    Près de 280 nouvelles adresses accessibles ont été référencées sur jaccede.com à l'occasion de la Première Journée de l’Accessibilité perpignanaise ! En dépit d’un temps maussade, 23 équipes soit environ 80 participants ont répondu présent à l’appel de l’Association Française contre les Myopathies et l’Association des Paralysés de France.

    Au niveau national, 2000 lieux ont été référencés et 1000 bénévoles mobilisés sur 18 villes... Notre mobilisation est donc loin de faire pâle figure dans ce tableau général...

    Cette première édition, temps de sensibilisation et de convivialité restera comme un beau succès et une belle preuve de solidarité !
    Un grand merci à tous les participants, sans qui rien n'aurait été possible !

    L'équipe jaccède, la DD AFM66 et la DD APF66
     

    journée de l'accessibilité.JPG