manif Ni Pauvre Ni Soumis

NPNS.pngANNEE NOIRE.png


 

 

Dans le cadre d'une action Nationale Ni pauvre, ni soumis, une manifestation régionale aura lieu le samedi 27 mars à Perpignan.

Le rendez vous est fixé à 14 h place de Catalogne. VENEZ NOMBREUX


IMG_2418.JPG

Rejoignez les manifestations « Ni pauvre, ni soumis » partout en France, le Samedi 27 mars 2010 !

Stop à la précarité !

Oui à la solidarité et à un revenu d’existence !


En Languedoc Roussillon, c’est à Perpignan que la manifestation se déroulera avec les APF de l’Aude, du Gard, de l’Hérault et de la Lozère, et les autres associations de défense des personnes handicapées de ces départements.

 

 

 

Pourquoi cette manifestation?

Précarité croissante, voire renforcée, système de santé remis en cause au détriment des publics les plus fragiles, contexte économique toujours défavorable…

Malgré les promesses et les effets d’annonce, toujours rien…voire moins !

Les personnes en situation de handicap, celles atteintes de maladie invalidante n’ont pas vu leur vie quotidienne changer et s’enfoncent sous le seuil de pauvreté…

Aujourd’hui, elles crient leur détresse et leur colère et appellent toutes les personnes révoltées par leur situation à les soutenir en venant manifester.

 

La précarité est toujours là pour les plus vulnérables. C’est indécent.

« Sois pauvre, malade et tais-toi !? » La crise a bon dos…

AAH à 652.60 € en 2008, seuil de pauvreté 908 € depuis 2007

Alors que la France a ratifié en décembre 2009 la Convention Internationale des

Nations-Unies relative aux droits des personnes handicapées et que 2010 a été

déclarée Année européenne de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale,

le collectif « Ni pauvre, Ni Soumis » demande urgemment au président de la République et au gouvernement :

  • la création du revenu d’existence : un revenu au moins égal au montant du SMIC. Ce revenu doit être indépendant des ressources du conjoint, du concubin, de la personne avec laquelle un pacte civil de solidarité a été conclu, ou encore des personnes vivant sous le même toit, et ce, quel que soit le lieu de vie (domicile propre, établissement, chez un tiers) ;
  • l’augmentation du seuil d'accès à la CMU complémentaire pour que les « oubliés » de la CMU puissent avoir une couverture complète de leurs dépenses de santé, notamment les bénéficiaires de AAH, de l’Allocation Supplémentaire d'Invalidité ou de l’Allocation Supplémentaire Personnes Âgées ;
  • la suppression des mesures de « régressions sociales » :

- la suppression de toutes charges liées aux soins des personnes les plus fragilisées : suppression des franchises médicales, de l’augmentation du forfait hospitalier

- la suppression de la fiscalisation des indemnités journalières perçues par les victimes du travail, soit 720 000 personnes par an.

Vous n’acceptez plus les conditions de vie faites aux personnes les plus fragilisées ? Vous êtes inquiets sur les réformes de santé qui remettent en cause le droit à la santé pour tous ? Vous considérez que la « valeur travail » ne peut pas être la seule réponse sociale – surtout quand certains ne peuvent pas ou plus travailler ? Vous défendez un modèle de société solidaire ? Vous ne voulez être ni pauvre, ni soumis ? Alors rejoignez la manifestation « Ni pauvre, ni soumis » le 27 mars 2010 à PERPIGNAN !

Deux ans après la manifestation du 29 mars 2008 qui a réuni plus de 35 000 personnes à Paris et celle organisée par CIAH 66, le 31 mai 2008 à laquelle nous étions 2 000 personnes à Perpignan

 

Le Collectif Inter Handicap 66 vous donne rendez vous le 27 mars place de Catalogne à 14 h 30 pour le parcours suivant :

Place de Catalogne pour un circuit qui empruntera le Bd des Pyrénées, la rue Foch, la place Arago, le cours Sadi-Carnot , le bd Clemenceau et retour place de Catalogne.


Il nous faut être nombreux, visibles, avec vos amis, vos proches…

Cette manifestation doit être un succès, nous comptons sur vous.

 

Annie Fournier

Représentant Départemental


Les commentaires sont fermés.